Sélectionner une page

Les Kallawayas, un peuple guérisseur

Une médecine ancestrale

Aujourd’hui, nous allons à la rencontre du peuple Kallawaya. Une population andine bien connue pour l’utilisation de sa médecine ancestrale. Les Kallawayas sont un peuple de guérisseurs itinérants et ils possèdent une très grande connaissance des plantes et de la nature. Le 7 novembre 2003, l’UNESCO a par ailleurs inscrit la Cosmographie andine et la médecine Kallawaya au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Découvrons ce qui caractérise ces médecins particuliers.

Une culture ancienne

Kallawaya signifie en quechua « celui qui porte des plantes sur le dos ». Les origines des Kallawayas remonteraient à plus de 15 000 ans, soit bien avant les Incas. Ils sont originaire de la région de Charazani dans la cordillère Apolobamba, au nord de la Paz.  Autrefois, ce peuple de guérisseurs étaient les médecins officiels de la noblesse Incaïque, et de ce fait ils étaient respectés. Étant des voyageurs itinérants, leurs connaissances des autres cultures étaient très précieuses pour les Incas, qui les emmenaient partout où ils allaient. Ainsi les membres de ce peuple de guérisseurs pouvaient occuper divers postes comme prêtre ou conseiller.

Même à l’époque de la colonisation espagnole leur médecine était reconnue. Mais celle-ci effrayait, les Kallawayas souffrirent donc de l’inquisition, accusés de pratiquer la sorcellerie et l’idolâtrie. Ils surent heureusement échapper aux persécutions jusqu’au milieu du 20ème siècle.

Des connaissances incroyables sur la nature

Les Kallawayas se qualifient comme des médecins du corps et des thérapeutes de l’âme. Ils connaissent les caractéristiques et les vertus de plus de 1500 plantes. Ils savent de façon précise à quel moment cueillir les plantes pour en retirer ses bénéfices, allant du jour de l’année ou même l’heure dans la journée.

Ils sont donc capables de dialoguer avec les éléments naturels. Pour cela ils écoutent et interprètent les manifestations et les changements de la Nature, même les plus imperceptibles. Comme la couleur des minéraux et aussi le comportement des animaux.

La philosophie Kallawaya

Pour les Kallawayas toutes les maladies ont pour origine la tête, c’est à dire l’esprit. Ainsi le traitement donné dépendra du patient, en fonction de sa psychologie, ses croyances, et même son lieu d’habitation. Pour chaque caractéristique on associera plantes, psychothérapie et rituels d’offrandes. Le but étant de faire retrouver au malade son harmonie avec le cosmos et les éléments environnants.  Un traitement prodigué par un Kallawaya demande ainsi de la patience.

Selon eux, pour se prévenir de toute maladie, il faut bien s’alimenter en mangeant varié et équilibré. Pour ce faire, il faut privilégier les aliments locaux et de saison. Les plantes doivent faire partie à part entière de notre régime alimentaire, car elles sont pleines de vertus pour notre corps.

Enfin, aussi étonnant que cela puisse paraître, la musique peut servir d’outil de guérison. La musique et la danse permettraient de retrouver l’harmonie cérébrale. Quand notre corps danse et s’active au rythme de la musique la fréquence respiratoire augmente, ainsi que le rythme cardiaque. Ce qui est excellent, entre autre, pour diminuer les risques d’infarctus.

Quel avenir pour les Kallawayas ?

Aujourd’hui cette médecine ancestrale est pratiquée par un nombre très restreint d’individus. Bien qu’elle représente l’une des médecines les plus anciennes et les mieux conservées du monde, ces dernières années elle a été en grand danger d’extinction. La cause étant l’exode massif des jeunes vers les villes, et des laboratoires pharmaceutiques s’emparant de leurs connaissances pour leurs profits personnels. Fort heureusement, la Cosmovision Andine des médecins Kallawayas a été inscrite par l’Unesco Patrimoine immatériel de l’Humanité, afin d’incorporer ces connaissances dans la médecine traditionnelle et de protéger cette culture et son patrimoine incroyablement riche.

Photos © Cambio et CanalSur

 

Les chamans au Pérou

Les Chamans au Pérou Les chamans, mais qui sont-ils ? On a tous déjà entendu parlé de «chamans»… Cette appellation quelque peu exotique nous fait un peu penser à des sorciers de tribus lointaines. Vous vous demandez qui sont-ils réellement ? On peut vous dire qu’au...

lire plus

Le Pérou, prêt pour la Coupe du monde de football 2018

Le Pérou, prêt pour la Coupe du monde de football 2018 La Blanquiroja, en forme pour ce mondial Comme on vous l’a dit en fin de l’année dernière, le Pérou, notre cher pays d’accueil, s’est qualifié pour la Coupe du monde de football, après 36 ans d’absence… Le mondial...

lire plus

L’Inti Raymi ou la Fête du Soleil

L’Inti Raymi ou la fête du Soleil La plus grande festivité de l’empire inca Tahuantinsuyo Juin, ou la saison des festivités à Cusco, la capitale impériale. Après le Qoyllurit'i, dont nous avons parlé dans l’article précédent, on vous dit tout sur l’Inti Raymi, la fête...

lire plus
Share This