Sélectionner une page

L’Inti Raymi ou la fête du Soleil

La plus grande festivité de l’empire inca Tahuantinsuyo

Juin, ou la saison des festivités à Cusco, la capitale impériale. Après le Qoyllurit’i, dont nous avons parlé dans l’article précédent, on vous dit tout sur l’Inti Raymi, la fête du Soleil. A l’origine, c’est une cérémonie religieuse inca en l’honneur de l’Inti, le père Soleil. Cette fête se déroule lors du solstice d’hiver dans les pays andins de l’hémisphère Sud, chaque 24 juin, et c’est une des plus importantes de la ville.

Comment ça se passe ?

L’Inti Raymi a lieu sur trois sites historiques principaux : la Plaza de Armas de Cusco appelée aussi place principale, le Qorikancha ou temple du Soleil, et Sacsayhuaman, une forteresse inca dans les hauteurs de Cusco.
Aujourd’hui, cette fête rassemble plus de 100 000 personnes, des touristes étrangers, comme des péruviens curieux de voir ce grand spectacle. Célébrer cette fête, pour les péruviens, et en particulier les habitants de Cusco, c’est affirmer leur identité et renforcer leurs liens avec la culture de leurs ancêtres.
En effet, pour rejouer cette ancienne cérémonie, environs 500 acteurs se mettent en scène vêtus des costumes traditionnels. Tous prennent leur rôle très à cœur. La représentation commence donc le matin vers 9h au Qorikancha, temple du Soleil, quand l’Inca invoque le Dieu Soleil. C’est lui qui dirigera toute la cérémonie, entouré de ses parents, des nobles et des prêtres.
La deuxième partie, intitulée la Cérémonie de la Coca se déroule sur la Plaza de armas.
Enfin, le cortège se dirige vers l’esplanade de Sacsayhuaman, l’Inca étant porté par les 4 groupes différents : Qollasuyu, Kuntisuyu, Antisuyu y Chinchaysuyu, les groupes qui existaient à l’époque de l’empire Inca. Là, se réaliseront plusieurs rites : celui de la chicha, celui du feu sacré, du pain sacré et le sacrifice du lama (oui oui, ils en sacrifient un pour de vrai, âmes sensibles, cachez-vous les yeux!).

L’Inti Raymi, c’est un retour dans le passé, un spectacle historique, plein de couleurs, rythmé au son  des musiques et des danses traditionnelles.

 

 

Retour dans le passé :

Au temps des Incas, l’Inti Raymi était LA fête la plus importante, et indiquait le début de l’année, un peu comme notre nouvel an à nous, sauf que leur fête à eux durait 9 jours… Pour s’y préparer, les hommes ne mangeaient que du maïs blanc et cru, accompagné de chúcam, des herbes locales, et de l’eau. Personne dans la ville n’avait le droit d’allumer de feu, et les hommes ne pouvaient dormir avec leurs femmes. Quand le jour J arrivait enfin, l’Inca et sa cour attendaient le lever du soleil en buvant de la chicha dans des gobelets d’or. Puis les festivités s’enchaînaient par une série d’offrandes à travers les différents lieux sacrés… Le dernier Inti Raymi avec l’empereur Inca s’est tenu en 1535, car, après cette date, il fut interdit à l’arrivée des espagnols. En 1944, a lieu une reconstitution de l’Inti Raymi, organisée par Faustino Espinoza, s’appuyant sur les chroniques de Garcilaso de la Vega. Depuis, la fête est célébrée chaque année dans les communautés amayras et quechuas, de tous les pays andins.

Si vous voulez assister à l’Inti Raymi, n’hésitez pas à nous contacter par ici 🙂

 

Les chamans au Pérou

Les Chamans au Pérou Les chamans, mais qui sont-ils ? On a tous déjà entendu parlé de «chamans»… Cette appellation quelque peu exotique nous fait un peu penser à des sorciers de tribus lointaines. Vous vous demandez qui sont-ils réellement ? On peut vous dire qu’au...

lire plus

Le Pérou, prêt pour la Coupe du monde de football 2018

Le Pérou, prêt pour la Coupe du monde de football 2018 La Blanquiroja, en forme pour ce mondial Comme on vous l’a dit en fin de l’année dernière, le Pérou, notre cher pays d’accueil, s’est qualifié pour la Coupe du monde de football, après 36 ans d’absence… Le mondial...

lire plus

Qoyllurit’i, une festivité religieuse andine

Qoyllurit'i, une festivité religieuse andine "Qoyllurit'i", un drôle de nom… mais d’où vient-il et que désigne-t-il ? Ce terme étonnant, vient du quechua “quyllu rit'i”, et signifie “nieve blanca” ou “neige blanche” en français. Il désigne une fête religieuse qui se...

lire plus
Share This