La nourriture de rue au Pérou

Des délices à chaque coin de rue

Si vous vous promenez le long des rues de Lima, vous ne pourrez certainement pas manquer le ravissant spectacle des vendeurs de rue, et leurs mets aux odeurs délicieuses. Chaque pas est une tentation tant les effluves de nourriture vous attirent telle l’abeille et son miel.

Regardez autour de vous. Avez-vous déjà vu une telle diversité de nourriture auparavant que dans ces rues péruviennes animées ? La bonne nouvelle, c’est qu’il y en a pour tous les goûts et à bas prix. La mauvaise ? Il n’y en a pas, alors faites vous plaisir sans modération !

SI vous ne connaissez rien aux délices de la nourriture de rue, parfait. L’équipe Puka Nina  vous a fait une petite sélection des incontournables que vous ne devrez rater pour rien au monde. Sans plus tarder, commençons.

Salchipapas

Ici nous avons le fastfood à la péruvienne ou le plat populaire par excellence. La  recette ? Simple. Frites et saucisse coupée en morceaux. Il est recommandé de l’accompagner avec du ketchup ou de la mayonnaise. Un plat très simple à faire et surtout, qui ne coûte pas cher. Ce plat du nom de Picada à l’époque, accompagne les péruviens depuis les années 60, où il connut un fort succès.

Encore aujourd’hui c’est un classique et il s’en vend partout. Il serait devenu le plat préféré des péruviens en peu de temps pour sa capacité à calmer la faim. Mais ce plat est tellement gras, qu’il convient de le consommer avec modération.

Picarones

Ces petites douceurs à la forme ronde, sont le rendez-vous à ne pas manquer si vous allez au Pérou. Et puis, ils sont une valeur sûre. En effet, cette petite collation existerait depuis des années au Pérou puisque déjà en 1807 le peintre Pancho Fierro les représentaient dans ses aquarelles. On les consommes donc depuis des générations !

À première vue, ils ne payent pas de mine, mais une fois en bouche, vous en serez raide dingue. Pas cher, et savoureux, les Picarones vous allez les adorer. Ils sont fabriqués à base de farine de blé, mélangé à de la courge, parfois de la patate douce et baignée de Chancaca. Laissez-vous tenter !

Papa Rellena

Dans la cuisine populaire péruvienne, c’est l’un des plus emblématiques. La papa rellena serait née lors de la guerre du Pacifique en 1879. Les soldats devaient marcher sur des zones étendues et éloignées des villes pour ne pas se faire repérer par les chiliens. Durant ces voyages les soldats devaient apporter leur nourriture. Ils ont donc trouvé le moyen de conserver les aliments, en faisant une sorte de pâte avec la pomme de terre. Ils inséraient la viande à l’intérieur et faisaient frire le tout. Ingénieux !

Mais aujourd’hui comment se plat se décline t-il ? Et bien, c’est une pâte de pomme de terre, avec de l’huile et du sel. Elle est remplie de différents ragoûts, les plus communs étant le ragoût de poulet, et de viande. Par la suite ces ingrédients sont frits dans de l’huile de façon à ce qu’ils soient croustillants à l’extérieur. Un goût inimitable. Ça donne envie n’est-ce-pas ?

Mazamora Morada

Ce désert est un tout un symbole à Lima. Il serait même LE désert favoris des péruviens. Par conséquent il ne fait aucun doute que vous le trouverez partout où vous irez. Facile à préparer et savoureux, c’est un must par ici.

La Mazamorra morada proviendrait d’un dessert andin préparé avec du maïs jaune appelé « motalsa » ou « ishkupcha ». Ce dessert aurait évolué jusqu’à ce que le maïs jaune soit remplacé par le maïs violet, typique des Andes du Pérou, et que plus tard il fut fusionné avec des produits apportés par les Espagnols (Cannelle, clou de girofle, citron, pomme, coing, expert, pêche, pêche et abricots secs, guindones, guinditas et sucre). En bref, un désert succulent, dont vous me direz des nouvelles !

Tamales

Synonyme de jour de fête au Pérou, c’est le petit déjeuner du dimanche par excellence. De nombreux pays se sont disputés son origine, bien qu’à l’heure d’aujourd’hui nous se serions dire précisément d’où il vient. Désormais, les Tamales se déclinent sous différentes formes en fonction de leur pays.

Rien qu’au Pérou, il en existe des sucrés, des salés, de toutes les couleurs (vert, jaune, orange) et avec différentes garnitures (poulet, bœuf, porc). Enfin, il peut être enroulé de feuilles de banane ou de feuilles de maïs. Vous l’aurez compris, chacun peut y trouver son compte. Alors n’attendez plus et venez goûter à ce délice.

 

Alors, ça vous a donné l’eau à la bouche tout ça, n’est-ce-pas ? Pour votre prochain séjour au Pérou, vous saurez vers quoi vous tourner désormais. Bonne dégustation !

Ollantaytambo, entre ruines et village inca

Ollantaytambo, entre ruines et village inca   A 97km de Cusco, il s’agit d’une imposante forteresse qui surveillait le chemin du Machu Picchu. Elle surplombe le fleuve Rio Urubamba, au fond de la superbe Vallée sacrée. Du haut des ruines, vous serez émerveillés...

lire plus

La Vallée sacrée des Incas

La Vallée sacrée des Incas   La Vallée sacrée des Incas est située dans les Andes du Pérou, près de Cusco. Elle part de Pisac, suit le court de la rivière Urubamba (rivière sacrée) et se termine à Ollantaytambo. On peut visiterplusieurs sites archéologiques et...

lire plus

Le trek du chemin de l’Inca

Le trek du chemin de l'Inca   Cette marche dure de 2 à 4 jours. C’est une randonnée extraordinaire mais difficile. Pour faire le chemin de l’Inca, il convient d’être motivé : quand ça grimpe, ça grimpe dur. Le sentier devient vertigineux et se compose de...

lire plus
Share This