Le trek du chemin de l’Inca

 

Cette marche dure de 2 à 4 jours. C’est une randonnée extraordinaire mais difficile. Pour faire le chemin de l’Inca, il convient d’être motivé : quand ça grimpe, ça grimpe dur.

Le sentier devient vertigineux et se compose de centaines de marches dont on ne semble jamais voir la fin.

Le trek du chemin de l’Inca est aussi, et surtout, la manière la plus originale de se rendre au Machu Picchu.

Il faut traverser des zones tropicales, suivre des sentiers à flanc de montagne et franchir un col à 4200m d’altitude. La marche, longue de 40km, fait rencontrer aux randonneurs des ruines et des forteresses.

Pourquoi le chemin de l’Inca?

Parce que c’était le chemin qu’utilisaient les Incas pour rejoindre leurs sites sacrés, sans emprunter les routes des vallées surveillées par les conquistadores espagnols.

Quand partir faire le trek de l’Inca?

Le Chemin de l’Inca est fermé au mois de février, lors de la saison des pluies pour entretien. A l’exception de ce mois, il est possible de partir tout le restant de l’année. Toutefois de décembre à mars, c’est la période des pluies, donc cela peut décourager le randonneur.

Juin, juillet et août sont les mois les plus froids, les plus secs, et donc les plus prisés. Le chemin de l’Inca est très fréquenté, c’est devenu une autoroute de la randonnée. Ainsi pour éviter la foule, il est préférable de partir soit de mars à mai soit de septembre à novembre. Avec une bonne préparation et l’équipement adéquat, vous pouvez choisir n’importe quel mois, quand le chemin est ouvert.

Comment réserver le trek sur l’Inca Trail?

Tout d’abord, nous vous conseillons de vous y prendre à l’avance, surtout en haute saison, la demande est forte (au moins 6 mois à l’avance). Seules 500 personnes peuvent emprunter chaque jour le chemin de l’Inca, plus de la moitié étant des locaux.

Il n’est désormais plus possible de faire la randonnée seul, même accompagné d’un guide officiel. Il est obligatoire de passer par une agence homologuée. Les prix commencent à partir de 480$ en moyenne, pour les 4 jours.

D’où partir pour faire le trek de l’Inca?

Cusco est la ville depuis laquelle les randonneurs partent chaque jour pour les treks menant au Machu Picchu. Il convient donc de se rendre tout d’abord à Cusco.

Recommandations générales pour le trek de l’Inca

Prévoir un sac léger (ne prendre que le nécessaire, tout en prenant compte que la journée les températures sont très élevées et la nuit très basses…), des chaussures de marches confortables, un sac de couchage et tous les éléments habituels indispensables lorsque l’on part en randonnée (k-way, eau, lampe, crème solaire, couvre-chef, lunettes de soleil…)

Il est également important de se préparer physiquement à ce trek. L’altitude et les températures pouvant poser parfois problème, il est important d’adopter un rythme raisonnable, quitte à rajouter un jour supplémentaire (ce qui peut également permettre de profiter davantage de la nature et de la randonnée!).

Le trek !

Il existe plusieurs choix de treks, avec des durées différentes (de 2 à 4/5jours). Mais le trek de 4 jours est le plus fréquemment utilisé.

JOUR 1 : Il débute au village d’Ollantaytambo. C’est à cet endroit qu’il y a le premier poste de contrôle et que vous montrez votre passeport et votre permis pour le chemin. Cette première journée se compose d’une simple rando de 11 km tout a fait gérable et de niveau basique. Vous apercevrez les ruines incas à Llactapata.

JOUR 2 : C’est sans contestation la partie la plus difficile de la randonnée: l’ascension principale vous emmène à 4200m, au col de Warmiwañusca, duquel vous avez une vue imprenable sur toute la vallée. Le camp Pacamayu, à 600 mètres de dénivelé négatif, sera l’endroit où vous dormirez.

JOUR 3 : L’avant dernier jour commence avec une heure et demie d’ascension vers un autre col, à Sayaqmarka. C’est aussi lors de cette journée que le randonneur passe devant Wiñay Wayna, où les Incas ont construit des terrasses de culture.

JOUR 4 : Enfin ! Les randonneurs se lèvent très tôt afin d’atteindre la Porte du Soleil, après 2h de marche, et pouvoir photographier à l’aube le Machu Picchu qui se réveille sous un jour nouveau. Arrivée au Machu Picchu dans la matinée, et retour sur Cusco en navette depuis Machu Picchu Pueblo.

Itinéraires alternatifs pour se rendre au Machu Picchu

Nous vous les présenterons en détail sur ce blog dans les prochaines semaines, mais les plus connus sont le trek de Salcantay, le trek de Larès ou encore l’Inca Jungle Trail. La version courte du chemin de l’Inka (deux jours, une nuit) raccourcit considérablement le chemin pour atteindre les fameuses ruines du Machu Picchu (qui est l’une des sept merveilles du monde moderne).

Paititi, la cité perdue des incas

Paititi, la cité perdue des incas Une légende entourée de mystères Il existe de nombreuses cités perdues, comme notamment La Terra Preta, la mystérieuse cité « Z » ou encore Vilcabamba, qui malgré de nombreuses recherchent, demeurent à ce jour introuvables....

lire plus

Attestation d’Excellence pour Puka Nina !

Attestation d'Excellence pour Puka Nina ! Une récompense pour toute l'équipe... et tous nos clients !   Notre agence de voyage locale s’est vue décerner récemment la récompense d’Attestation d’Excellence, par le site américain Trip Advisor. Ce dernier, référence...

lire plus

Ollantaytambo, entre ruines et village inca

Ollantaytambo, entre ruines et village inca   A 97km de Cusco, il s’agit d’une imposante forteresse qui surveillait le chemin du Machu Picchu. Elle surplombe le fleuve Rio Urubamba, au fond de la superbe Vallée sacrée. Du haut des ruines, vous serez émerveillés...

lire plus
Share This